Mesures et analyses des champs électromagnétiques

Mesures et analyses des champs électromagnétiques

Les champs électromagnétiques sont partout autour de nous. Il est possible de les mesurer et de les analyser car ils ont un impact sur l’environnement comme sur notre santé.

 

Qu’est-ce qu’un champ électromagnétique ?

Un champ électromagnétique est l’influence exercée par certains objets sur notre environnement. C’est l’influence d’une charge électrique en mouvement c’est-à-dire un courant électrique. On mesure son impact en ampère par mètre ou A/m ou encore par le tesla ou T. On parle de champ électromagnétique lorsque les fréquences sont élevées. Par exemple, lorsqu’on allume une lampe, elle émet un champ magnétique. Il est de même fréquence que le courant qui le crée donc de 50 Hz. Il est possible de moduler ce champ magnétique, de jouer sur son amplitude et sa fréquence pour véhiculer des informations. C’est le cas des radios, de la télévision, des téléphones mobiles, de la Wi-Fi et plus généralement de tous les système de télécommunication. En théorie, on limite généralement les champs magnétiques à une gamme de fréquence allant de 0 à 300 GHz.

 

Mesurer le champ électromagnétique

La pollution électromagnétique qui nous entoure est parfois appelée « électrosmog ». Elle peut être ressentie par des personnes très sensibles ou électro-sensibles. Il faut savoir que toute personne a le droit de faire analyser le niveau d’ondes auquel il est confronté que ce soit dans son habitation ou sur son lieu de travail. L’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) peut intervenir sur demande et sans frais. Pour mesurer un champ, il faut un matériel approprié. Ce champ peut fluctuer en fonction de nombreuses données. Il faut faire l’inventaire des sources présentes avant de pouvoir analyser les risques. Trois appareils sont généralement utilisés. Le teslamètre permet de mesurer l’induction magnétique statique. Le champmètre basses fréquences est utilisé pour la mesure de l’induction magnétique et du champ électrique jusqu’à 400 kHz. Enfin, le champmètre hautes fréquences permet une mesure pour des champs de 100 kHz à 60 GHz.

Si ces appareils ne sont pas difficiles à utiliser, les erreurs d’interprétation sont nombreuses ; c’est pourquoi il est recommandé de s’adresser à des professionnels.

 

L’analyse des champs électromagnétiques

Les ondes électromagnétiques peuvent être dangereuses pour l’environnement et la santé. Pour la mesure, il faut répertorier les différents champs, évaluer ces champs sur une base documentaire et vérifier que les Valeurs Limites d’Exposition ou VLE sont respectées. Toutefois, ces VLE ne concernent que les lieux de travail. Il n’y a pas de valeur moyenne d’exposition pour l’air ambiant d’une maison ou d’un véhicule. On admet généralement que ces valeurs sont les mêmes que celles fixées pour les lieux de travail. Pour se protéger des ondes électromagnétiques, il existe des gestes simples. Il faut systématiquement relier les prises électriques à la terre mais aussi utiliser son Wi-Fi dans une pièce isolée, brancher les lampes à l’endroit !