• Home
  • /
  • Impact de l’électricité sur la santé

Impact de l’électricité sur la santé

Alors que l’électricité fait partie de notre environnement quotidien, la question est de savoir si elle est nocive pour notre santé.

 

LES CENTRALES NUCLÉAIRES ET THERMIQUES

 

L’électricité en elle-même n’est pas néfaste pour l’homme mais issue de l’industrie nucléaire, elle produit des déchets qui demeurent fortement radioactifs pendant des millénaires. Ils doivent être transportés, stockés et cela ne s’effectue jamais sans risques. Les risques de contamination radioactive sont également présents avec les centrales nucléaires, en activité et en fin de vie.

Les centrales thermiques utilisent du fioul, du gaz, du charbon pour produire l’électricité. Des gaz à effet de serre, responsables du réchauffement de la planète, et d’autres polluants nocifs pour la santé sont générés.

 

LES LIGNES À HAUTE TENSION

 

La France dispose de 100 000 km de lignes à haute -HT- et très haute tension -THT- de 63 000 à 400 000 volts.

65% des lignes HT et THT sont situées à 65 % en zone agricole, 15 % en zone forestière. De ce fait, approximativement 350 000 habitations françaises sont proches des champs électriques créés par les lignes de transport d’électricité. D’après le CRIIREM -centre de Recherche et d’Information Indépendant sur les Rayonnements Électromagnétiques non ionisants-., environ 200 000 Français résident à moins de 100 mètres d’une ligne THT. Le risque de leucémie chez les enfants serait de 69 % plus élevé que la moyenne à moins de 200 mètres d’une ligne HT, de 23 % plus élevé à 600 mètres d’une ligne HT.

Selon le centre international de Recherche sur le Cancer -CIRC-, l’exposition aux lignes à haute tension ne serait pas cancérogène. Seul le champ magnétique serait responsable des maladies. RTE, gestionnaire du transport de l’électricité, indique que le lien entre la santé humaine et animale et l’exposition aux champs électromagnétiques d’extrêmement basse fréquence n’est pas établi.

Les maux de tête, l’irritabilité, les vertiges, l’état dépressif, les perturbations auditives, visuelles, celles du sommeil, la perte de mémoire ont été observés en cas d’hypersensibilité électromagnétique. Ces symptômes sont ressentis chez les personnes qui habitent jusqu’à 300 m des lignes à haute tension selon l’étude de CRIIREM. La relation entre les champs magnétiques des lignes HT et les leucémies infantiles a été faite dès 1979.

Le Groupe permanent de sécurité électrique -GPSE- et certains scientifiques étrangers nient les méfaits des champs électromagnétiques des lignes HT sur les animaux. Cependant, des effets sur les élevages sont notables, d’après l’OPECS. Les animaux d’élevage exposés présentent des troubles du comportement (nervosité, agressivité…) qui se traduisent par des effets inégaux, une perte de poids, une croissance ralentie. Les champs électromagnétiques modifient aussi le comportement des abeilles à cause des petits cristaux abdominaux contenant de la magnétite.

 

LES MESURES DE SÉCURITÉ POUR LA SANTÉ

 

L’enfouissement des lignes à 225 kV au-dessus des habitations en agglomération est conseillé, suite au rapport de l’OPECST.

L’Agence française de Sécurité Sanitaire et au Travail -AFSST- recommande la création d’une zone de sécurité de 100m autour des lignes de transport électriques THT, pour ne pas avoir plus de personnes sensibles exposées.

Un décret de loi Grenelle 2 a fixé les conditions de surveillance et de contrôle des ondes émises par les lignes électriques. La totalité du réseau électrique devrait être inspectée d’ici fin 2017. La réponse sur l’impact de l’électricité sur la santé sera alors peut-être donnée.

Pour en savoir plus:

http://www.vedura.fr/services/affiche/impacts-production-electricite-homme-environnement

https://www.notre-planete.info/ecologie/energie/lignes_haute_tension_sante.php#

 

Leave Your Comment Here